Wiame Haddad

« Ceux qui restent »

 

VERNISSAGE
Dimanche 1er octobre à 17h00

EXPOSITION
26 sept – 14 oct
.

« Ceux qui restent » est un projet photographique qui tente de mettre en miroir le parcours d’une vie tumultueuse, subie par ces « antihéros » que sont les anciens prisonniers Entre politiques marocains.

Entre (1971 et 1972) deux coups d’états ont éclatés au Maroc contre le roi Hassan II. S’ensuit une longue période de répression, appelée « années de Plombs », plusieurs personnes ont été envoyées dans les prisons marocaines et notamment à Tazmamart.

Ce bagne situé dans le sud du Maroc a pendant 20 ans abrité 60 personnes dont plus de la moitié a péri.

Après avoir rencontré ces hommes, Wiame Haddad tente de développer une relation avec chacune de leur histoire, de leur parcours politique et de leur terrible emprisonnement. Empreintes d’une alchimie, qu’elle souhaite subtile, entre survie, espoir et résistance, les histoires qu’elle tente de raconter se confrontent aux réalités sociales et politiques actuelles.

La démarche artistique de Wiame Haddad se construit au croisement d’une volonté politique et d’un souci esthétique. La notion du « temps » est importante dans ce projet : les détenus que « les années de plombs » ont figés dans des lieux terribles ont survécus dans un espace temps parallèle. Ce sont des outsiders qui ont trainés à mourir, qui ont tenté de survivre en dehors d’une temporalité quotidienne.

Ces corps ont déambulé pendant des années dans des espaces en suspend et tout l’enjeu photographique est de rendre compte de cette contradiction. « Ceux qui restent », tend à donner une nouvelle dimension à la réalité de ces corps.
Projet de recherche soutenu par la région du Nord-Pas-de-Calais

 BIO :
Vit et travaille à Lille
Diplômée de l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Valencienne

ADRESSE
Galerie Basse Fontaine
2 place Antony Mars 06140 Vence
HORAIRES
Mar – sam : 10h – 12h & 15h – 19h

PLUS D’INFO
www.wiamehaddad.com