Stephanos Mangriotis

« Prespa ( Grèce / Macédoine / Albanie )»

 

VERNISSAGE
Samedi 23 Sept à 17h00

EXPOSITION
23 sept – 7 oct
.

Ses origines grecques et sud-africaines l’ont amené dès ses débuts à travailler autour des notions de frontière, d‘identité et de migration. Dans son travail il cherche à être en prise avec une réalité sociale et aborde ces sujets d’une façon sensible et parfois symbolique.
Son premier travail à long terme sur l’état de transit de migrants à Patras (Europa inch’Allah) a été publié en monographie par les éditions Images Plurielles et a remporté le prix 7off – Bob Willoughby en 2011. Il partage son temps entre l’élaboration de projets personels, des commandes de reportage et la coordination
d’un atelier participatif en lien avec la souffrance psychique.

Prespa est un lac tri-frontalier entre la Grèce, l’Albanie et la Macédoine. Un sultan de l’empire ottoman aimait tellement ce lac qui lui donna le nom de sa fille. En ces temps là, Prespa ne faisait qu’un. Il n’était pas encore fragmenté en trois Etats disctincts.
Aujourd’hui, plusieurs types de frontières se juxtaposent : frontière administrative, frontière physique et frontière psychologique. Il semble que cette dernière soit la plus difficile à franchir. D’une rive à l’autre, c’est la différence qui se cristallise, «l’Autre» est inquiétant et souvent perçu comme inférieur.
La frontière physique est la plus facile des trois à franchir. Il suffirait de vingt minutes de bateau pour passer de l’autre côté. Les albanais qui viennent travailler dans les champs de haricots en Grèce au moment de la récolte empruntent d’anciens sentiers pour franchir la frontière. Ces chemins clandestins sont arpentés régulièrement et donc bien entretenu.
En surface, Prespa est un paysage paisible où la nature y est luxuriante. Mais pourtant, en approchant de là où passe la frontière, quelque chose de déstabilisant s’instaure, une certaine sensation d’étrangeté nous enveloppe. Encore quelques pas seulement et nous entrons dans un pays autre.
Cette série de photographies cherche à évoquer ce sentiment de «l’être à la frontière», à travers des ambiances et des portraits de ceux et celles qui vivent sur ce territoire particulier.

 BIO :
Vit et travaille à Marseille
Ecole de photographie Paris 8 – Saint Denis
Prix Bob Willoughby  – Sept Off 2011
www.stephanosmangriotis.com

ADRESSE
Le 109
50, Bd Verany
06300 Nice
HORAIRES
Mardi – Samedi : 13h – 18h