Lucie SARKADYOVA

« L’inspiration ou les dormeurs éveillés »

Uni-Vers-Photo

VERNISSAGE
26/09 – 18h00

EXPOSITION 25 sept – 18 oct.

ADRESSE
1, rue Penchienatti Nice

HORAIRES
Mardi – Mercredi
14h / 16h
Jeudi au samedi
14h / 18h

PLUS D’INFO
www.sarkadyova.cz

Renseignements : 06 20 44 08 43

 

Lucie-SARKADYOVA

Les photographies ne sont pas simplement des images. Elles sont également un objet et l’acte photographique même nous permet de chercher de nouvelles possibilités : comment percevoir ce qu’on voit autour de nous et aussi comment vivre autrement
notre présence.
La série de photos « L’inspiration ou les dormeurs éveillés » présente le travail né de la collaboration avec des artistes au cours d’un moment partagé avec eux dans le cadre du projet artistique « la Chair du monde ». J’ai voulu être le moins possible seulement un
observateur et j’ai plutôt cherché à devenir une partie cohérente de la performance de la danse par ma présence en tant que photographe et par celle de mon appareil photo.
Comprendre et utiliser les photographies comme un objet me permet de jongler avec diverses anciennes techniques photographiques et de chercher ma propre interprétation de ce projet artistique en travaillant avec mes mains et « bricoler » des objets et des images
comme s’ils étaient des statues plates.
Cette idée d’utiliser des photographies comme un objet était aussi initialement une idée de réaliser une performance photographique.
Les photographies utilisées dans cette performance ont été prises au cours des résidences artistiques et elles sont utilisées comme les coulisses de la performance de la danse ou bien comme un partenaire pour la danse. En utilisant les photographies de cette manière,
cela nous permet aussi de créer un environnement insaisissable qui joue sur le présent, le passé et la mémoire et de se laisser rêver au milieu des images.
Le projet « la Chair du monde » a été créé par Emmanuelle Pépin. Les autres collaborateurs au projet sont : Pierre Vion, Pierre Bernard et Alma Palacios et à la photographie figure également Océane Pelpel.
Les photographies ont été réalisées au cours des résidences artistiques aux Châteaux de Monthelon et de Sédières et à l’école de danse P.A.R.T.S. à Bruxelles.
Les techniques utilisées sont l’oilprint, le cyanotype et l’aquarelle sur papier archive.

Lucie Sarkadyova