PIERRE-ELIE_DE_PIBRAC
DESMEMORIA

PROJECTION_PLEIN_AIR
SAM > 21.09 > 20H

LE 109 – PÔLE DE CULTURES CONTEMPORAINES

PROJECTION_EN_CONTINUE
24.09 > 12.10

UNI-VERS-PHOTO

VERNISSAGE_EXPO_COLLECTIVE
MAR > 15.10 > 19H

CAISSE D’ÉPARGNE MASSÉNA

 © Pierre-Elie De Pibrac

« Je me demandais tout à l’heure de quel désastre invisible les Cubains avaient tiré ces forces de révolte masquées par la résignation, cette violence qui les avait jetés sur le chemin de la révolution. Je le sus. Dans le fond, c’est toujours le cycle du sucre. »

Jean-Paul Sartre
Ouragan sur le Sucre, France Soir, 2 juillet 1960

« Le temps, voici la plus triste de toutes les destructions. Imaginez l’idée du temps qui s’arrête, comment la décrire ? Je me souviens toujours de la façon dont le sifflet de l’usine marquait le passage des heures. Depuis que l’usine a été démantelée, le temps n’existe plus ».

Issu d’un entretien avec un Azucarero cubain.

Desmemoria, ou les oubliés du rêve révolutionnaire, est un projet sur l’identité des Cubains à travers le prisme du sucre. En me penchant sur l’histoire de Cuba, j’ai découvert à quel point le pays s’est développé et unifié autour du sucre, mais aussi l’impact de ce dernier sur la population. Le sucre ne représente pas seulement une culture agricole, il est bien plus que ça, « el azucar es en la sangre de los cubanos », il est l’âme de Cuba.

La canne à sucre est à l’origine de la mixité culturelle et identitaire du pays, c’est elle qui a dicté la politique d’immigration cubaine. Elle a joué un rôle essentiel sur les plans économique et social ; elle a déterminé et symbolisé le progrès technologique du pays. Les différentes puissances étrangères qui se sont succédées à Cuba – Espagne, Etats-Unis, Union Soviétique – et le régime castriste, ont tous utilisé le sucre comme outil de développement et de propagande.

 © Pierre-Elie De Pibrac

Né en 1983, petit fils du photographe Paul de Cordon, Pierre-Elie De Pibrac a appris de manière autodidacte la photographie.

Depuis 2009, il réalise des projets au long cours, et privilégie l’immersion dans la vie de ceux qu’il suit, et qu’il photographie. Ses travaux sont toujours liés à des défis techniques et artistiques, qui participent de sa philosophie de l’image, et de sa volonté de rendre la dimension proprement humaine de son processus de création.

La série Desmemoria a obtenu le Prix Levallois de la Jeune Création en 2018, et fera l’objet d’un livre chez Xavier Barral, qui sortira à l’automne. Son travail a été sélectionné aux Voies Off d’Arles en 2019.

Pierre-Elie De Pibrac est représenté par l’Agence VU ‘.

www.pierreeliedepibrac.com

La série Desmemoria fait partie de la sélection des nominés au Prix Caisse d’Épargne 2019


INFOS_LIEUX

LE 109 – PÔLE DE CULTURES CONTEMPORAINES
89 Route de Turin – 06300 Nice
PROJO I sam 21.09 I 20h30

UNI-VERS-PHOTO
1 Rue Penchienatti – 06000 Nice
PROJO I 21.09 – 12.10
mar, mer & jeu I 14h – 16h
ven & sam I 15h – 19h

CAISSE D’ÉPARGNE MASSÉNA
6 Place Masséna – 06000 Nice
EXPO I 15.10 – 02.11
mar, mer & ven I 8h30 – 12h & 13h30 – 17h
jeu I 8h30 – 12h & 14h30 – 17h
sam I 8h30 – 12h