Laura Lafon & Esteban Gonzalez

« Le Faucon qui tourne »

VERNISSAGE
Dimanche 1er Oct. à 17h00

EXPOSITION
27 sept – 14 oct
.

Contes & Légendes, réenchanter la démystification du monde méditerranéen.

Premier chapitre : La Calabre.

Nous avions entendu parlé du village nommé Girifalco, le faucon qui tourne.

Il parait que ce village est perché sur une colline, qu’il y a, à gauche et à droite, les deux mers qui entourent l’Italie.

Il parait que c’est un carrefour des civilisations depuis des siècles. Qu’il y a un hôpital psychiatrique tellement vieux que lors de la réforme médicale ils n’ont pas trouvé d’autre nom que «monumental» pour le définir. Il parait qu’un nouvel hôpital a été construit mais que la mafia a récupéré les fonds, et qu’ils s’en servent pour faire pousser des éoliennes entre les oliviers. Apparemment on pourrait vivre en autarcie là bas puisqu’ils produisent tous les meilleurs produits qu’offre la Méditerranée. Il parait qu’il y a juste à côté des villages albanais. Que nulle part l’Etat n’a de réelle emprise, que l’autoroute, seul accès vers le nord, est en travaux depuis trente ans, et que l’équipe d’ouvriers que nous allons croiser chôme en fumant au soleil.

Les histoires anecdotiques et personnelles servent de fil conducteur et soulèvent en filigrane des sujets éminemment politiques. Il y est question d’équilibres étonnamment suspendus. Celui trouvé entre mafia et défaillances étatiques pour gérer les affaires de la cité et de l’argent.

Le plus vieil asile d’Italie questionne le rapport contemporain au fou, et finalement au vivre ensemble. Les histoires de sorcière et de mauvais oeil servent de régulateur social pour éviter la discorde au sein d’une communauté mécanique. Surtout, il est impossible de ne pas penser aux différents flux de populations qui traversèrent cette région, porte d’entrée de l’Europe. Nous aimons travailler sur un territoire où de nombreuses civilisations ont tour à tour installé leurs villages, leurs coutumes et légendes. Il y a là un château normand du XIIème siècle, un village albanais et un amphithéâtre grec. Il y a aussi ces nouveaux migrants, les derniers, qui viennent d’Afrique pour se retrouver à vendre nos loisirs de plage.

Nous sommes partis là bas pour découvrir cette constellation de petites histoires, crédules. La réalité semble toujours décevante face à l’imaginaire, mais nous avons décidé de continuer à chercher ces histoires, nous avions envie d’y croire. Il s’agit alors de trouver un équilibre entre une approche documentaire déconstructrice et une envie fantasmée d’enchantement du monde.

 BIO :
Vivent  et travaillent à Bruxelles
Diplômées de l’Ecole supérieure des Arts de l’Image – Bruxelles
Bourse du Talent  – Voies off 2017

ADRESSE
Chapelle sainte-Bernadette
69 avenue Colonel Meyère  06140 Vence

HORAIRES
Visites merc 14h-18h / sam 14h – 18h / dim 14h – 17h

PLUS D’INFO
www.lauralafon.com