[ accueil ] [ contact ] [ les news ] [ présentation ] [ expositions ] [ partenaires ] [ photographes ] [ archives ]

 




retour expos

 

[ Stéphanie Lacombe ]

“La vie ordinaire”

NICE

SDAP

4 avenue Thiers - Nice

Tél 04 93 16 5917

tous les jours sauf week-end

9h-12h et 14h-17h

 

 

Dis-moi comment tu manges...

 

Mon projet photographique sur le thème du repas a démarré cet hiver par une commande de la Caisse des Dépôts et Consignations pour la réalisation du livre « Renouvellement Urbain 2 » qui sortira en Septembre 2006. (le premier est sorti en 2001). J’ai couvert, pour les deux éditions et sur 5 années d’intervalles, le site HLM de La Grande Borne à Grigny dans l’Essonne (91), en banlieue parisienne.

Le cahier des charges pour ce travail était une vision « ultra-positive » de la banlieue. À cette occasion, j’ai photographié 25 familles à table, en train de prendre leur repas. Les scènes, que les photos dévoilaient, étaient loin d’être le reflet de vies heureuses. Le repas banal s’avérait être le miroir de notre société.

Les photographies ont été intégralement refusées par la Caisse des dépôts qui souhaitait donner une vision de bonheur et de sérénité des familles vivant en cité HLM.

L’idée était née : ces repas parlaient tellement de la cité qu’une interrogation s’imposait : et l’ensemble des français sur le territoire ? C’est pourquoi j’ai décidé de continuer seule ce travail à travers différentes catégories sociales, photographiant le monde rural et urbain. C’est une expérience photographique unique : observer un moment familier (car le repas à la maison est d’une intimité absolue) pour dévoiler, sans mise en scène, la vie ordinaire de nos concitoyens.

Outres l’attitude et le comportement à table des personnes photographiées, c’est l’aménagement intérieur qui dévoile l’identité religieuse, la mixité sociale, ethnique et culturelle des familles.

C’est un travail de terrain ambitieux, qui me prendra une année, mais dont le résultat sera d’une richesse absolue à la frontière du photojournalisme et de la sociologie. Ce projet est simple à mettre en place mais difficile à financer car pour être efficace il se doit de couvrir plusieurs régions françaises à l’identité forte comme la Corse, la Bretagne, l’Aquitaine, la Provence... et plus encore. Chaque région défend son terroir, chaque région se compose de citoyens valorisant ses origines, ses coutumes et ses philosophies... cet aspect général des choses s’infiltre dans la vie privée et intime des familles en France.

Je vous écris et vous sollicite comme je photographie les gens que je rencontre : avec sincérité, conviction et volonté de dire les choses telles que je les perçois. Je suis convaincue de l’intérêt général de ce projet photographique et espère du fond du cœur qu’il attirera votre attention afin de permettre la production des images qui pourraient constituer un recueil photographique qui pourrait avoir pour titre : « le repas des français : formidable révélateur»...

Dans l’attente de votre réponse positive, Mesdames, Messieurs les jurys, je vous présente l’ensemble de mon engagement photographique le plus précieux.

 

Stéphanie Lacombe

 

 

Site réalisé par @rtsud.com - © Sept'off (1999-2006 ) toute reproduction interdite sans autorisation préalable des auteurs