Christian Fulcheri

Zurich Airport

Rêve d’un homme

Réalisation humaine.
Matériaux froids mais vivants.
Tunnel métissé et polyglotte.

Inspiration de voyages, de rencontres.

Immenses volumes, sensation de liberté.

Métropole automatisée et sereine.

Zone d’attente,

Océan de larmes,

Retour ou départ,

Quel est le meilleur moment ?

 

 

retour expositions

 

Expo : Vence

CAVE MÉMÉ DE L’ANE
9 Place Godeau - Vence
Tél 06 16 36 12 51

 

Questionnaire :

Qu’est ce qui vous à amené à faire de la photographie ?

Des rencontres, des émotions et certainement une bonne dose de sensibilité acquise lors de multiples vernissages, et exacerbée par la communication entre passionnés et surtout dopée par l’énergie de tous ceux qui travaillent avec passion et amitié pour monter et organiser des événements.

Etes vous plutôt numérique ou plutôt argentique ?

Numérique ou argentique ? pourquoi devoir choisir et ne pas simplement utiliser au mieux ces divers procédés dans l’intérêt de l’image et de la création et surtout quelle importance si l’on arrive à susciter l’émotion. Sans bien sûr fuir le débat constructif sur ces 2 techniques qui sont bien évidemment complémentaires et non pas opposés.

Qu’est ce qu’un bon photographe ne doit pas faire !

Un photographe qui souhaite s’émanciper pour arriver sur le chemin de la reconnaissance, ne doit pas après avoir ingurgité des bases sur l’image et la technique avec des amis , clubs ou autres, subir les influences de ceux qui finalement lui sont différents et il doit surtout veiller à préserver sa propre créativité.

A votre avis, une bonne photographie de pêche doit elle sentir le poisson ?

Sentir le poisson !! peut être avec le numérique de la deuxième génération……

Mais blague à part , une bonne photo doit faire remonter des sensations, c’est une photo que l’on aurait aimer faire et bien sur la posséder pour l’accrocher dans son salon.

Dix conseils pour réussir un projet photographique.

_ Etre motivé par l’envie.

_ Avoir une vision globale et cohérente de ce que l’on souhaite réaliser.

_ Se donner le temps de la réflexion.

_ Ne pas se trouver d’excuse technique (c’est le photographe qui fait l’image et non le matériel)

_ Ne pas rester seul dans son « trip » mais veiller à garder son indépendance d’esprit et ne pas s’éloigner de sa ligne de conduite.

_ Etre bricoleur, ingénieux et original pour la prise de vue, le labo et même la présentation de l’image et du concept.

_ Ne pas se refuser de traiter un sujet «  bateau » mais avec sa patte perso.

_ Ne rien finaliser si l’on n’est pas complètement satisfait du résultat.

_ Bouffer et encore bouffer de la photo.

Quel prix voudriez vous vendre un tirage format 30x40 numéroté à 25 exemplaires de votre travail ?

Un tirage 30x40 d’exposition où l’on à bien sué au labo et qui représente à nos yeux une œuvre d’art et non pas un objet commercial doit se négocier à mon sens à un minimum de 200 à 300 euros et au-delà.

Choisissez et commenter une photographie de votre choix en 4 à 7 lignes.

Pour reprendre le thème dans l’esprit de jean-loup Sieff j’utiliserai une de ses nombreuses photo de nu :

Ce diable d’homme savait révéler au travers de l’image la sensualité et la séduction du modèle, le velouté de la peau , valorisé par l’utilisation de la lumière et renforcé par la densité du tirage.

Il savait mettre en relief les charmes de ses femmes au point de les rendres vivantes et émouvantes à nos yeux et cet adepte des seins en poires arrivait à nous faire passer son amour des femmes.

Qu’y a t’il sur les murs de votre salon ?

Sur les murs de mon salon se retrouvent pêle-mêle certaines de mes photos ( pour voir si je ne me lasse pas !!! ) et des photos d’amis, données ou échangées.

Si vous étiez un appareil photo, vous seriez …. ?

Si j’étais …… un mamiya 6 avec un 28 bien sûr, c’est le choix que j’ai fait depuis plusieurs années, et aucune déception, une fidélité à toute épreuve malgré la pléthore de boîtiers qui me font de l’œil.