Michel Fenioux

 

Né en 1955 en Algérie, Michel Fenioux a longtemps porté un casque colonial avant de regarder le soleil en face à Cannes où il photographie les délires des starlettes. On l'a vu dans les lieux chics ou dans les urinoirs enregistrer les soubresauts de l'âme humaine. Pendant plus de dix ans, il a photographié des pochoirs, des graffitis et des icônes satiriques sur les murs de plusieurs villes d'Europe. C'est à partir de cette photothèque que le projet Graffitomania est né, sorte d'encyclopédie électronique interactive de la contestation sous diverses formes. Cette pensée non-linéaire qu'il partage depuis longtemps avec Denis Chollet a également produit des feuilles d'inspiration dadaïstes (Cinock, Kronica) pleines de fureur et d'éclats de rire. Il édite également la revue La Flibustière, que tout amateur de surréalisme se doit d'avoir sur ses étagères. Il y a quelques mois, le Magazine Littéraire consacré a Guy Debord a publié des pochoirs photographiés par lui. Ben Vautier lui a donné régulièrement des coups de chapeau dans ses chroniques, Patrick Moya a réalisé un film en images de synthèse où il incarne un héros de la mythologie des catcheurs masqués, Patrick Ducher a salué son admirable conscience de cinéphile et son sa générosité à proposer des rectifications enrichissant les filmographies.

Il est mort un été célèbre pour la canicule en France, en 2003. Il venait de faire un voyage à Bruxelles d’où il a rapporté des images que ses amis devinaient, rencontres de l’insolite et de la réalité quotidienne.

Ce sera l’occasion pour le Sept off de montrer une sélection de sa photothèque sur les pochoirs et graffiti iconoclastes, un nouveau coup de chapeau à celui qui fût l’un des off de la photographie à Nice.

Denis Chollet

 

retour expositions

 

Expo : Nice

BOOGALOO
17 rue Penchienatti - Nice