Alexia Desvernay

 

La passagère

Installation.

Nature morte constituée d’une série de diptyques.

Une suite de plans-séquences, comme des pensées et des émotions matérialisées.

Deux par deux.

L’ensemble est lié par un, comme le tracé d’un voyage.

Entre les images on peut tisser des rapports et poursuivre des stimulations narratives, des rêveries. Une tentative de dialogues à travers paradoxes et assemblages, résonnances colorielles, graphiques et poétiques.

Une quête identitaire à travers intimité et paysages.

 

retour expositions

 

Expo : Gênes (Genova - Italie)

SANTA MARIA DI CASTELLO
Gênes Vieux Port
0102549511