Denis Cicero

24 heures
Toutes les minutes égrennées photographiquement

Cegestim
8, rue Gioffredo

Cette série, présentée sous forme de triptyques, permet de montrer dans une exposition, des images totalement différentes, grâce à un concept de présentation, d’espace temps et de diversité.

1. Les trois images ont un format dégressif, un contenu modifié, décliné par rapport au premier tirage.
2. La deuxième épreuve, présente tout ou partie de l’image initiale, transformée à la prise de vue ou au tirage, et permet de montrer des variantes techniques.
3. La troisième photo est une bande de l’image initiale, agrandie ou réduite (qui, dans ce cas, laisse voir plus que l’image de base)

La série représente dans l’absolu, une totale journée de création à raison d’une idée pensée à un moment précis. Chaque triptyque a comme titre l’heure et la minute de sa conception.

Parce qu’il y a 1440 minutes dans une journée et que je considère zéro heure et minuit comme deux minutes distinctes la série que je réaliserai sur plusieurs années de ma vie, comprendra un maximum de 1441 triptyques.

L’ensemble étant difficilement présentable dans un seul lieu, il est possible d’exposer une partie de la série, limitée à un nombre défini d’heures ou de minutes, de présenter des thèmes cohérents ou même de réaliser des performances.

La diversité, poussée à l’extrême, permet d’affirmer la cohérence de la série.